Ecrire sa vie – Vivre en conscience

C’est à vous d’écrire votre vie et à personne de vous la dicter.

Tout « coach de vie » ou « professeur de vie » ou « gourou »
qui va vous conseiller comment vous devez mener votre barque
est potentiellement un manipulateur (ou manipulatrice).

Vous êtes le capitaine de votre âme!

10469726_10150480762019959_2825475820874799224_n

Bisounours Cie

Ils regardent la moitié de la bouteille et ils sourient, ce sont les bisounours et les moutons. Ils parlent de bien-être et le vendent même, ce sont les bergers des bisounours, les coachs, thérapeutes et médiums. Ceux qui soignent et entretiennent la bisounoursie, dollar ou franc suisse ou euro content! Nous, nous sommes les gens clairs, pas besoin qu’on s’occupe de nous. On va pas mal lol. Dégages de chez moi sans quoi je t’en mets une et tu comprendras ce qu’est l’uniCité!225676_199984946705089_172287936141457_468743_1266110_n

Ami

Dans le mot « amitié » tu entends « âme » « hi »… Le mot âme est simple, l’interjection « hi » est aussi simple… Je t’ai re-con-nu. Aussi c’est une mise à nu! Es-tu pudique en ce domaine, car la nudité de l’amitié implique l’absence de mensonges et de non-dits… Pas de secret! Ce mot est une invention diabolique. Il n’est point de secret en la vérité. Es-tu prêt(e) à vivre en vérité et donc en toute liberté?

cropped-424877_361379700560483_115137775184678_1145976_1432669815_n.jpg

A mes ami(e)s et mes amours

Il est de cette sorte d’être qui même absents brillent dans le coeur et illuminent la Cité et la Vie… Ces êtres sont les vrais et justes compagnons… A ces êtres-là, j’adresse un pranam de l’âme… Vous savez qui je suis, je sais qui vous êtes. Là est le vrai et je vous exprime par ces quelques mots toute ma gratitude

529479_302337483196542_77363696_n

Appel à l’âme citoyenne et voyons sans peur et clairement ce qui se prépare d’indigeste

bismarck

Les pieds dans le plat comme on dit pour expliquer en quoi consiste une Europe non démocratique mais technocratique et dans laquelle le libéralisme est une obligation sous la conduite (le diktat) de l’Allemagne et de son valet de France, qui se soumet… Un pamphlet qui vient à son heure!

Il en résulte des inégalités de plus en plus grandes et qui iront chemin faisant vers des abîmes entre nantis et servants, une austérité de mise tout en assurant l’abondance pour les classes dirigeantes et une assourdissante soumission au monde de la finance. Avec le duo Merkel-Hollande et Juncker aux manettes d’un navire fou de pouvoir et de contrôle. Voilà ce qui nous attend comme perspective.

Social, ce mot n’existe pas chez chacun d’eux, c’est un slogan publicitaire, un mirage. Ce monde libéral qui nous est imposé (les dernières élections européennes ont prouvé que la démocratie en UE n’est qu’un mirage!) n’est qu’une forme d’esclavagisme nouveau et qui fracture de plus en plus la Cité. Diviser pour régner est le mot d’ordre.

A ce mensonge du système mis en place par ces fadas du contrôle et leur boîte à outils machiavélique, il n’est qu’une réponse à donner si homme libre nous voulons être: rébellion civique face à un système inhumain et animal.

Liens utiles en complément à cette réflexion:

Le blog de Jean-Luc Mélenchon
http://www.jean-luc-melenchon.fr/

Le blog d’Alexis Corbière:
http://www.alexis-corbiere.com/index.php/

Hollande, le Président bisounours

Si j’ai bon souvenir, le quinquennat de François Hollande était basé sur 3 piliers: l’emploi, l’éducation et la finance. Force est de constater que c’est bien dans ces 3 secteurs qu’il a totalement échoué et de manière lamentable. La question n’est pas de savoir s’il est incompétent ou pas, c’est le bilan de sa gestion qui se doit d’être établi. Sur chacun de ces sujets, la preuve est évidente: Hollande et ses différents gouvernements sont synonymes d’échec et même échecs retentissants qui mettent à mal l’équilibre de toute la Cité de France. Il n’est bien évidemment pas seul responsable, la mécanique libérale est implacable car si vous voyez bien et clair, c’est le système de par sa mécanique qui est gangréné. Ni complot ou tout délire du genre. Une mécanique qui de par sa dynamique divise tant et plus, sépare et déséquilibre jusqu’à l’indécence. L’humain dans ce système est devenu secondaire, la franchise du PDG de Nestlé en atteste. Il dit tout haut ce que d’autres pensent tout bas. Factuellement, nous devons regarder ce qui se trame et tout, je dis bien tout va dans le sens du visionnaire qu’était Orwell, sorte de vision apocalyptique déshumanisante et « robotisante » où la conscience est rejetée aux oubliettes. Ils osent même appeler ça « le progrès ». Heureux Jaurès de ne point avoir vécu ça.