L’Epée – Madame Annick de Souzenelle

Les questions : « Comment sait-on que l’Epée est construite ? » et
« A quelle étape de notre vie spirituelle correspond la prise de conscience que ce que nous conseillons aux autres nous concerne personnellement ? »

Les réponses d’Annick que je trouve tranchantes comme l’Epée de l’Esprit et qui fusent en l’essentiel (j’aime l’expression anglophone « To the point » qui me renvoie à « Bereshit »), je cite :

« Elles sont tout de même très différentes. A la première question, je répondrai que cette question est inutile, en ce sens que nous avons à construire notre être intérieur , ce que j’ai en effet souvent appelé avec la Tradition « L’Epée » , c’est à dire le Saint-Nom. Le Saint-Nom se construit à partir des énergies potentielles qui sont à l’intérieur de nous . Le Seigneur nous invite à nommer les animaux qui sont à l’intérieur de nous pour que nous construisions notre Nom à nous et c’est de cela qu’il s’agit : construire l’Epée c’est construire notre Nom à nous. Et ce qui est important c’est la construction de ce Nom , ce n’est pas de savoir si nous l’avons atteint ou non. Si nous atteignons au Nom, nous serions des Dieux et je crois que la personne qui pose la question est, ne serait-ce que parce qu’elle pose la question, est loin d’y avoir atteint ! La seule chose qui est importante, c’est de sortir des eaux , de sortir de l’inconscience, et justement après quand elle demande quand on est-ce qu’on est conscient , c’est justement quand on est sorti des eaux que l’on commence un petit peu à être conscient et sinon ça c’est très important. A ce moment-là, je pense que… j’invite cette personne à être très très prudente par rapport à ce qu’elle appelle « conseiller les autres ». On ne peut pas conseiller les autres. C’est beaucoup de prétentions ! On ne peut qu’aider les autres à accoucher eux-mêmes de leur être intérieur pour qu’ils prennent les décisions avec le plus de liberté possible, le plus d’intelligence des événements possibles… mais personne n’a à conseiller personne !

Merci Annick, sourires… et un énorme clin d’oeil aux « développeurs personnels » et en particuliers aux narcissiques manipulateurs « coachs de vie » …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s