L’AMour dans une oeuvre! Fabuleux!

The Sunchaser
(titre que l’on pourrait traduire librement par
« Le chasseur de soleil »

Le réalisateur Michael Cimino

Auteur déjà d’un chef d’oeuvre en tout début de carrière dans une vaste fresque de plus de trois heures, « Voyage au bout de l’enfer » (« The Deer Hunter ») est un des premiers films à traiter de la guerre du Viêt Nam, sujet jusqu’alors ignoré par le cinéma américain. Le film sort en 1978 et rencontre un immense succès critique et commercial. L’œuvre récolte également cinq Oscars dont celui du meilleur film ; Cimino lui-même reçoit l’Oscar du meilleur réalisateur.

The Sunchaser, réalisé en 1996, est son dernier film à ce jour. Récit initiatique mettant en vedette Woody Harrelson, le film participe à la compétition du festival de Cannes 1996, mais sa sortie en salles passe pratiquement inaperçue.

C’est donc de ce dernier film que je voudrais vous entretenir. Il apparaît à mon coeur, à ma conscience et à mon âme comme un chef d’oeuvre absolu, l’accomplissement d’une vie. Et un message hallucinant de clairvoyance et de beauté!

Je ressens dans cette oeuvre l’aboutissement d’une vie et pas n’importe laquelle, une vie d’éveillé!

Cimino fait partie de ces trop rares artistes qui ont un message fondamental à faire passer à l’humanité en osant affronter la peur sous différentes formes que sont la souffrance, la maladie, la mort, le combat, la violence, la guerre, etc. Et il alchimise! Il alchimise ces éléments pour faire passer un message d’Amour avec un énorme A!

Là, c’est du tout grand Art et on touche à l’Absolu!

Car l’auteur ose bousculer les consciences sur des sujets fondamentaux! Est-ce pour cette raison qu’il est « déconseillé » aux moins de 18 ans par dame censure? Je crois cauchemarder là. C’est un film vrai, un film osé, violent mais digne et d’une exceptionnelle intelligence car il démontre qui nous sommes en essence, en naissance oserais-je! Un film comme il y en a peu: un film bouleversant de saine conscience et fidèle au Verbe: pour découvrir l’Amour et la compassion et pourquoi pas, osons le bonheur… il nous faut affronter les ténèbres sous toutes ses formes.

Ici Cimino nous donne une réelle leçon de vie: il croise deux mondes qui paraissent totalement opposés. Son alchimie les fait se marier dans une amitié incommensurable: deux âmes se rencontrent et dansent avec la vie comme avec la mort! Ce n’est pas un tour de magie, c’est l’oeuvre d’un être qui est arrivé à la quintessence de ce qu’est la vie. Cimino a répondu à Socrate et son « Gnothi Seauton » (Connais-toi toi-même)… Ici ça vole haut, très très haut: la symbolique de l’aigle en atteste: celui qui peut voler si près du soleil qu’il peut brûler ses ailes.

En se confrontant à de multiples divisions, Cimino apporte une réponse aussi surprenante que cinglante: il n’est pas de clé car il n’est pas de porte! Tout cela est inutile. Car tout est en toi!

Voyons ensemble, si vous le voulez, les divisions qu’il aborde et la symbiose alchimique qu’il nous propose pour nous extirper de nos illusions, nos divisions et nos incohérences. Hallucinant message, incroyable mets-sage!

Il part d’oppositions intrinsèques qui minent la société telle que nous la vivons; le riche face au pauvre, la réussite face à la déchéance, la médecine traditionnelle face à la médecine « alternative », la beauté face à la laideur, et je pourrais continuer … mais en résumé c’est la vie face à la mort, la lumière face aux ténèbres! Oui j’ose!

Et là, on est face à une bombe atomique pour la conscience: son constat est lucide, et il prend l’Epée et tranche! Nous sommes Amour. Purée, il ose le propos! Non ce n’est pas un ange, les bisounours, c’est un Homme qui nous parle, qui comme unique communique! Et le message est absolu! Il s’appelle Amour. Rare beauté en ces temps d’inconscience de qui nous sommes vraiment!

Il nous emmène dans un voyage tellement hallucinant que nous allons visiter l’enfer pour rencontrer le paradis. Tous les vrais voyageurs de l’âme ont compris le Principe. Toutes les traditions saines nous l’ont démontré et proposé.

Et sa chute est magistrale! Il n’est pas d’enfer, qu’un paradis si nous le construisons ENSEMBLE! Il est ce qui est, pas de dualité, pas d’opposition, juste la conscience!

Cimino n’est pas un « canalisé » par un esprit d’ailleurs, Cimino est un être touché par la grâce. Cette grâce qui ne se trouve ni ne s’achète à coups de stages de lectures ou de leçons de sagesse. Cette grâce si tendre et délicate qui lorsqu’elle vous touche vous emmène vers le grand voyage. Un voyage où la peur n’a plus sa place. Un voyage où l’Amour prend toute sa place. Gratitude sur vous, Michael Cimino. Ce que vous avez laissé là, déposé telle une proposition est absolument magistral!

Pourquoi donc ce film a tant fait écho en moi?

Je ne veux aucune pitié condescendante, s’il vous plaît. Mon papa est décédé d’un cancer. Il est mort de faim et de soif. Son corps n’acceptait plus aucune substance. Ma maman est toujours vivante, atteinte également d’un cancer. Il lui reste peut-être deux ans à vivre. Voilà la situation. Je vous l’ai déjà répété de multiples fois: l’émotif n’est pas la solution, la foi l’est. Dieu n’est point la question comme nous l’a dit Bouddha. Je parle à l’humanité non divisée par des principes illusoires ou des croyances qui divisent.

J’en appelle à la conscience et l’unicité.

En vous, être unique que vous êtes et en nous tous qui par-delà nos différences souriront à la Vie, en Paix. Là est une vérité qui alchimise et qui transcende toute dualité… Pas de bla bla. Juste une proposition: « Paratge »

lovets-solntsa

Advertisements

Publié par

phil211060

Free-lance Ecrivain – Poète – Romancier – Récits de Vie – Création de Marques – Consultant en Propriété Intellectuelle - Rédacteur – Enseignant (instituteur primaire). Mon profil et mon parcours peuvent être qualifiés d'atypique.  Franchise, honnêteté, créativité, inventivité, esprit d'initiative, telles sont les qualités que je me reconnais. Et j'ai les défauts de mes qualités... Trilingue, français, néerlandais, anglais, j'ai une très grande aisance dans le domaine informatique. J'aime ma langue maternelle, le français. J'aime les mots, j'aime rédiger, j'aime écrire.  Et j'aime enseigner également... Le parcours a commencé par une scolarisation aisée, des études et un diplôme (secondaire supérieur) en sciences économiques, ensuite un diplôme en psycho-pédagogie (instituteur primaire). Ma vie professionnelle a débuté par l'enseignement. J'ai enseigné pendant 7 ans, en tant qu'instituteur dans la région bruxelloise. Ayant quelque peine à trouver une synergie avec l'enseignement officiel, je me suis dirigé vers le secteur privé. Plus exactement en propriété intellectuelle, en tant qu'assistant juridique ("paralegal"), avec une spécialisation dans le domaine des marques, gestion de porte-feuilles de marques et en informatique (intranet, internet, communication, publication...), expérience qui a duré plus de 15 ans, en Belgique et en Suisse. J'ai également touché au journalisme, pendant 3 ans, en tant que « free-lance ». J'ai ensuite quitté l'Europe et me suis installé en Inde pendant 3 ans où j'ai collaboré avec une ONG, les Écoles de la Terre, et ensuite une Unité commerciale à Auroville qui s'occupait de la problématique de l'eau. J'étais en charge de la communication. Je suis revenu en Europe, et j'ai eu quelques difficultés à retrouver un emploi, vu mon âge et mon parcours « original »... J'ai travaillé brièvement en tant que « Guide pour la diversité », dans le secteur social. Je suis actuellement libre et disponible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s