Réflexion …

J’ai
trouvé ce texte sur Facebook, au « féminin »… Je me suis
permis de le « traduire » au « masculin » et d’y
faire quelques retouches… Cela me parle…

Ce
texte n’est pas de moi donc, et il est important de le noter. Je vous
ferai part de mon ressenti dans mon ouvrage « Le Troubadour de
l’Âme ».

En
revanche, j’ai été touché par ces mots et j’avais envie de les
partager…

 

Nul
n’a le pouvoir de dérober une âme sans le consentement de la
personne, je crois… Question de point de vue et de croyance… Tant
que l’on ne passe pas outre, le sentiment d’avoir été volé de ce
que l’on a de plus cher et le sentiment d’injustice nous rendent
amers et cela nous détruit tôt au tard… Passer le cap, cela nous
ouvre de nouveaux horizons, nous rend plus fort et plus ancré… et
là c’est magnifique… Re-connecté à son essentiel, la vibration
se fait plus fluide et la Joie anime l’être… Bonheur et Paix sur
Vous Toutes et Tous. Namaste

 

 

On
a volé mon âme !!!

J’y
ai cru. On me l’a confirmé. Je n’aurais pas dû me laisser voler mon
âme. J’étais trop naïf. J’aurais dû me méfier. Je lui ai tout
donné.

La
vie en a décidé autrement. Non, je ne lui avais pas tout donné. Il
m’en restait une partie. Je n’étais pas mort. J’étais encore
vivant. Mon coeur battait encore.

J’ai
été furieux. Furieux contre cette femme, furieux surtout contre
moi-même, contre ma naïveté, ma faiblesse et ma cécité.

Alors
je n’ai pas eu le choix… Soit je déperissais, me lamentais, me
résignais et me plaignais sur mon sort, soit, je cherchais à la
retrouver, cette âme, qu’on m’avait volée.

Diseurs
de bon aventure, guérisseurs de lumière, canalisateurs, coachs de
vie, pseudo sages, j’ai cru, j’ai fait confiance, j’ai aimé, j’ai
donné…

Je
n’ai pu sortir du trou que parce que je devais sortir du trou. Je
suis sur Terre pour ça… Pour sortir du trou noir dans lequel
j’avais été plongé par justement ceux qui s’annonçaient
guérisseurs de lumière.

Longtemps,
j’ai cru qu’on m’avait bel et bien volé mon âme. L’argent, ça peut
paraître plus évident. Mais mon âme, quand même…

Peu
à peu, j’ai émis le doute que je pouvais avoir raison là où je
pensais avoir tort et que je pouvais avoir tort là où je pensais
avoir raison.

J’ai
été aidé. Nul doute là-dessus. J’ai été protégé. Nul doute là
non plus. Je suis aidé. Je suis protégé.

J’ai
appris à creuser au fond de mon coeur pour chercher la réponse.
J’ai admis que j’avais beaucoup plus de torts que ce que je pensais,
j’ai cherché encore et encore, à comprendre où pouvait être mon
âme.

Aujourd’hui,
je me rends compte que personne ne m’a jamais volé mon âme. Mon âme
a toujours été avec moi, présente, mais l’accès en avait été
bloqué par le sentiment de trahison que j’avais ressenti. C’est
moi seul qui en avait bloqué l’accès. Moi seul qui pensais que je
l’avais perdue, qu’on me l’avait volée. Elle a toujours été là,
en moi, accessible et présente. Je ne savais plus y accéder car
j’avais eu peur, seulement peur. Peur de me retrouver seul, sans
agresseur, sans rôle de victime.

Je
ne dis pas que je n’ai pas pleuré, je ne dis pas que je n’ai pas eu
à lâcher prise, mais je dois constater aujourd’hui que mon âme a
toujours été là où elle devait être. Je n’ai pas eu à aller la
chercher ailleurs qu’en moi…

J’ai
cru qu’on avait volé mon âme. Mais ce n’était qu’une croyance. Mon
âme avait décidé que mon chemin n’était plus là ; que mon chemin
n’était plus d’être une victime de la Vie.

Tant
que l’on ressent encore un soupçon de vie en nous, c’est
l’appel désespéré de notre âme qui nous chuchote ;
« je
suis toujours là, ici, maintenant… Trouve-moi »…

 

Depuis,
je ne cesse de lui parler…

 

 

 

Ce
texte n’est pas de moi et ne correspond donc pas avec exactitude à
mon vécu. Il n’en reste pas moins qu’il a fait assez écho en moi
que pour que je vous le transmette. Soyez bien, en reliance avec
votre âme, en autonomie. Sachez et soyez-en sûrs, autonomes vous
êtes, si vous le voulez! Paix et Amour sur Vous.

 

Texte
traduit du blog suivant

 

http://heleneinmalaysia.blogspot.com/

 

 


 


 

 

 

 

 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s