La Prophétie des Andes – L’énergie


Laissez-moi vous expliquer les classifications décrites dans le
Manuscrit. Chacun s’active pour obtenir de l’énergie soit de manière
agressive, en obligeant les autres à s’intéresser à lui, soit de manière
passive en jouant sur la sympathie ou la curiosité des autres pour
attirer leur attention. Par exemple, si quelqu’un vous menace,
verbalement ou physiquement, vous êtes obligé, par simple peur, de faire
attention à lui et donc de lui donner de l’énergie. La personne qui
vous menace vous soumet au plus agressif des mécanismes de domination,
celui que la sixième révélation appelle l’intimidation.

« Si au
contraire quelqu’un vous raconte des choses pénibles qui sont en train
de lui arriver, en laissant entendre que vous en êtes responsable, et
que, si vous lui refusez votre aide, cela risque de continuer,cette
personne cherche à vous dominer de manière passive, c’est ce que le
Manuscrit appelle un mécanisme plaintif. Pensez-y un instant.

N’avez-vous
jamais côtoyé des gens qui vous donnent unsentiment de culpabilité
quand vous êtes en leur présence, même s’il n’y a aucune raison valable?

— Si

— Eh bien, c’est parce que vous avez accepté d’entrer dans le
mécanisme de domination d’une personne qui se fait plaindre.

Tout
leur système consiste à vous amener à penser que vous n’en faites pas
assez pour eux. C’est pour ça que vous vous sentez coupable. »

J’acquiesçai.

«
Chaque mécanisme particulier peut être examiné selon qu’il tombe dans
la catégorie passive ou agressive. Une personne subtile dans sa manière
d’être agressive, de trouver votre point faible, de détruire lentement
votre univers pour vous prendre votre énergie, cette personne, comme
votre père, serait un interrogateur. Le mécanisme d’indifférence par
lequel vous répondiez à cela est moins passif que l’attitude plaintive
que nous venons d’évoquer.

Si vous me suivez, la progression est la suivante : intimidateur, interrogateur, indifférent et plaintif.

Vous comprenez?

— Je crois. Vous pensez que chacun d’entre nous tombe obligatoirement dans une de ces catégories?


Exactement. Certaines personnes se servent de plus d’une catégorie à la
fois selon les circonstances,mais la plupart d’entre nous avons un
système de domination permanent, qui est en général celui qui a le mieux
marché avec les membres de notre famille quand nous étions enfants. »

Tout
soudain s’éclaira. Ma mère se conduisait avec moi exactement comme mon
père. Je regardai Sanchez.« Je sais ce que ma mère était. Elle était
aussi une interrogatrice.

— Donc vous avez reçu une double dose.
Pas étonnant que vous soyez si distant. Mais au moins ils n’ont pas
réussi à vous intimider. Vous n’avez jamais craint pour votre sécurité.

— Qu’est-ce qui se serait passé si cela avait été le cas?


Vous vous seriez enlisé dans le mécanisme du plaintif. Voyez comment ça
fonctionne. Si vous êtes un enfant privé de son énergie par une
personne qui vous cause un dommage physique, l’indifférence ne sert à
rien. Inutile de combattre cet individu avec cette arme. Il se moque de
ce que vous ressentez. Il est trop fort pour vous. Vous êtes obligé de
devenir passif et plaintif, de chercher à le faire se sentir coupable du
mal qu’il fait.

« Si ça ne suffit pas, alors vous êtes forcé
d’attendre de devenir à votre tour assez fort pour exploser contre cette
violence et répondre à l’agression par l’agression. »

II s’interrompit.

«
Comme l’enfant dont vous m’avez parlé, dans la famille péruvienne qui
vous servait à dîner. Chacun va le plus loin possible afin d’obtenir de
l’énergie au sein de sa famille. Ensuite, sa stratégie devient un modèle
qu’il répète encore et encore tout au long de sa vie.

— Je comprends l’intimidateur, mais comment devient-on l’interrogateur?

— Que feriez-vous si, étant enfant, vos parents étaient absents, ou n’étaient préoccupés que par leur carrière?

— Je l’ignore.


L’indifférence ne suffirait pas. Ils ne s’en apercevraient pas. Vous
seriez obligé de chercher une faille, de fouiller, et finalement de
découvrir un point faible dans ces gens indifférents pour obtenir de
l’énergie. C’est ce que fait un interrogateur. »

Je commençais à comprendre.

« L’indifférence fabrique des interrogateurs.

— Tout à fait.


Et les interrogateurs fabriquent des gens indifférents. Et les
intimidateurs fabriquent en face d’eux des plaintifs. Ou, si ça ne
marche pas, un autre intimidateur.

— Voilà. C’est ainsi que les
mécanismes de domination se perpétuent. Mais attention, on a tendance à
identifier ces mécanismes chez les autres et à s’en croire protégé. Il
faut absolument se débarrasser de cette illusion pour progresser. Nous
sommes chacun, tour à tour, englués dans un tel mécanisme, et il nous
faut prendre du recul et le découvrir. »

Je restai silencieux un moment,
puis je dis :« Une fois ce mécanisme découvert, que se passe-t-il?»

Sanchez ralentit pour me regarder dans les yeux :« Nous sommes alors
vraiment libres de dépasser le rôle inconscient que nous jouons. Nous
pouvons trouver une signification plus élevée à notre vie, un motif
spirituel pour être né au sein de notre famille.

Nous pouvons commencer à mieux voir qui nous sommes. »

« Nous arrivons » …

 

Prétendre avoir été "volé" implique de facto que l’on a été "voleur"…

Il est temps de passer à autre chose…
L’AUTONOMIE et l’auto-création
de son énergie, sans gourou, sans coach, sans guide…

Nous avons tout
ce qu’il faut!

A nous de le vouloir!
Namaste ♥♥♥



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s