Le contrat tacite des gens qui « dorment »

J’accepte – Le contrat tacite des gens qui "dorment"

Cette vidéo risque de vous choquer! Libres vous êtes de ne pas la regarder. Je vous conseille de bien réfléchir avant… A bon entendeur!



Le système, vous le savez tous, fonctionne comme une machine implacable. Un des principes est de diviser pour mieux régner… L’individualisme est un conditionnement comme un autre. Il est évident que pour le combattre, il serait préférable de nous associer, de nous unifier. Cela ne se fera plus comme précédemment, je crois. Il ne s’agit pas de fomenter une énième révolution, mais bien d’inviter à une évolution de la conscience. Je crois même que c’est cette évolution qui s’invitera d’elle-même, et que cela ira de plus en plus vite, car il y a urgence. La conscience fait son chemin… Krishnamurti, et Sri Aurobindo, qui étaient loin d’être des êtres ignorants de la politique, parlent d’une prise de conscience individuelle de notre nature réelle, qui, à un moment donné, pourra être considérée comme une "masse significative", telle une conscience se propageant comme un virus dans le système, et qui, de par sa nature incontrôlable, entraînera la désagrégation du système et son extinction. Car le système ne repose que sur un principe, le pouvoir, ce pouvoir que Guy Corneau appelle le contraire de l’amour. Il nous faut prendre conscience de cela d’abord, le système ne nous aime pas, il ne veut que nous contrôler. Cela peut paraître utopique si l’on regarde avec des oeuillères braquées sur l’espace-temps, mais, au-delà, la vision est là, claire et limpide. Et elle fait peur au système qui n’aura de cesse que de réagir de manière encore plus virulente, voire violente, à la manière d’une bête blessée. Même les plus fanas de la matrice (allez, osons les "Systégristes"!!! MDR) s’en rendent compte. La manière dont cela se produira n’est que pure spéculation et projection mentale. Laissons la vie et la nature faire sans pour cela "dormir" et rester inactif… Mais que peut-on faire? Prendre conscience est le premier pas, évidemment. Ensuite, mettre cette conscience en action. Des actes simples, si simples, qui, l’un mis à côté de l’autre, ensemble telle une masse "critique", gripperont la machine. Il nous suffit d’être attentifs et vigilants, de recouvrer le sens de l’intérêt général, politique donc dans le sens originel du terme, pour le bien de notre prochain, les générations à venir, et chacun de nous d’apporter nos aptitudes propres à ce mouvement de conscience. Et s’il vous vient à penser que vous n’êtes qu’une goutte d’eau dans l’océan, méditez sur la question "De quoi l’océan est-il fait?"… 
Cette transformation ne se fera pas sans casse, assurément, mais j’y crois, et j’y travaillerai tant que je serai ici-bas. Bien à toi. Namasté. Un être parmi tant d’autres…

Pour les nombreuses réactions reçues à ce sujet, veuillez consulter ma page facebook dont voici l’adresse


 
 

Publié par

phil211060

Free-lance Ecrivain – Poète – Romancier – Récits de Vie – Création de Marques – Consultant en Propriété Intellectuelle - Rédacteur – Enseignant (instituteur primaire). Mon profil et mon parcours peuvent être qualifiés d'atypique.  Franchise, honnêteté, créativité, inventivité, esprit d'initiative, telles sont les qualités que je me reconnais. Et j'ai les défauts de mes qualités... Trilingue, français, néerlandais, anglais, j'ai une très grande aisance dans le domaine informatique. J'aime ma langue maternelle, le français. J'aime les mots, j'aime rédiger, j'aime écrire.  Et j'aime enseigner également... Le parcours a commencé par une scolarisation aisée, des études et un diplôme (secondaire supérieur) en sciences économiques, ensuite un diplôme en psycho-pédagogie (instituteur primaire). Ma vie professionnelle a débuté par l'enseignement. J'ai enseigné pendant 7 ans, en tant qu'instituteur dans la région bruxelloise. Ayant quelque peine à trouver une synergie avec l'enseignement officiel, je me suis dirigé vers le secteur privé. Plus exactement en propriété intellectuelle, en tant qu'assistant juridique ("paralegal"), avec une spécialisation dans le domaine des marques, gestion de porte-feuilles de marques et en informatique (intranet, internet, communication, publication...), expérience qui a duré plus de 15 ans, en Belgique et en Suisse. J'ai également touché au journalisme, pendant 3 ans, en tant que « free-lance ». J'ai ensuite quitté l'Europe et me suis installé en Inde pendant 3 ans où j'ai collaboré avec une ONG, les Écoles de la Terre, et ensuite une Unité commerciale à Auroville qui s'occupait de la problématique de l'eau. J'étais en charge de la communication. Je suis revenu en Europe, et j'ai eu quelques difficultés à retrouver un emploi, vu mon âge et mon parcours « original »... J'ai travaillé brièvement en tant que « Guide pour la diversité », dans le secteur social. Je suis actuellement libre et disponible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s