Attachement !

L’ATTACHEMENT EST L’ILLUSION DU MOI

Nous "sommes"
les choses que nous possédons, nous "sommes" ce à quoi nous tenons. Il n’y a
aucune noblesse dans l’attachement. L’attachement au savoir ne diffère en rien
de toute autre forme de dépendance agréable. Dans l’attachement, le moi
s’absorbe en lui-même, que ce soit au niveau le plus bas ou le plus élevé.
L’attachement est l’illusin du moi, une tentative pour fuir le vide du moi. Les
choses auxquelles nous sommes attachés – biens, personnes, idées – deviennent de
la plus haute importance, car, privé des multiples choses qui comblent sa
vacuité, le moi n’existe pas. La peur de n’être rien incite à posséder, et la
peur engendre l’illusion, l’asservissement aux conclusions. Les conclusions,
maérielles ou idéologiques, font obstacle à l’épanouissement de l’intelligence,
à cette liberté sans laquelle la réalité ne peut pas se faire jour; et sans
cette liberté, l’habileté passe pour de l’intelligence. Les voies de l’habileté
sont toujours complexes et destructrices. C’est cette habileté, protectrice du
moi, qui condut à l’attachement; et lorsque l’attachement cause de la
souffrance, c’est cette même habileté qui recherche le détachement et jouit de
l’orgueil et de la vanité de la renonciation. La compréhension des voies de
l’habileté, des voies de l’ego, est le commencement de l’intelligence.

Krishnamurti

En ce qui me concerne, il me reste du travail!
Toutefois, je ressens ici qu’on me parle de fondamental… et l’écho vibre en
moi. Voilà!

Philippe ! LOL

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s